Dissertation/Thesis Abstract

Three Essays in the Biopharmaceutical Industry Building on a Process Perspective of Market Entry
by Sarmah, Archita, Ph.D., ESSEC Business School (France), 2018, 127; 13850661
Abstract (Summary)

Dans les trois essais de ma thèse, je prends une perspective processuelle sur la décision organisationnelle d'entrée sur le marché. Le regard processuel est très pertinent pour les entreprises dans les industries à forte intensité scientifique. Dans ce contexte empirique, une entrée sur le marché avec un produit est précédée de tentatives, parfois multiples, en recherche et développement (R & D), qui sont à la fois couteuses et empreintes d’incertitudes. Les tentatives par R&D d'avoir un produit sur un marché non seulement précèdent mais aussi sont plus fréquentes qu'une entrée réussie avec un produit. Pendant la période de tentatives d’entrée, une firme prend de multiples décisions stratégiques tel que, choix d’un marché et d'un collaborateur en R&D, choix d’abandonner R&D sur un marché mais remettre cette décision à plus tard et entrer le marché à nouveau. Ces types de décisions et ses effets sont des thèmes que j’étudie dans ma thèse.

Dans le premier essai, j'étudie les facteurs déterminants de la décision d'une firme qui entre sur un marché pour la première fois de collaborer avec une firme qui est déjà présente sur le marché. Dans le deuxième essai, j'étudie les antécédents de la décision d'une firme d’entrer à nouveau sur un marché qu’elle a abandonné précédemment. Enfin dans le troisième et dernier chapitre de ma thèse, j'étudie les effets du changement de nouvelles entrées et nouvelles collaborations réalisées sur un marché, agrégés au niveau de ce dernier, sur la performance R&D d’une entreprise rentrant sur le marché. Dans mes trois essais, je poursuis des méthodes quantitatives et utilise des données provenant de multiples bases de données propriétaires. En l’occurrence, je m’appuie sur le contexte empirique de l’industrie de la biopharmaceutique dans les années 1980 à 2009.

Mon échantillon pour des analyses empiriques dans le premier essai est de 62 firmes, entrées sur un marché pour la première fois et 913 firmes qui sont déjà présentes sur le marché. Cette étude est pour une période de 10 ans (2000-2009). Je montre de mes analyses que la décision d’une collaboration en R&D entre une firme qui entre sur un marché pour la première fois et une firme qui est déjà présente sur le marché est influencé par l’intensité des contacts concurrentielles en R&D sur les multiples marchés (R&D MMC), en dehors du marché en focus, qu’elles ont entre elles. En outre, je trouve dans mes analyses qu’une alliance R&D entre les deux firmes est plus probable quand les marchés en commun sont plus importants pour la firme qui entre le marché pour la première fois. Cet essai améliore notre compréhension de contacts concurrentiels multimarché dans les situations de haute incertitude (R & D). R&D MMC influence la formation d'alliances dans les contextes de R&D en offrant : 1. des opportunités d'apprentissage mutuelles et 2. de réduction des incertitudes propres au partenaire et augmentant les perspectives de gains collaboratifs futurs.

Cette étude est pour une période de 10 ans (2000-2009). Je montre de mes analyses que la décision d’une collaboration en R&D entre une firme qui entre sur un marché pour la première fois et une firme qui est déjà présente sur le marché est influencé par l’intensité des contacts concurrentielles en R&D sur les multiples marchés (R&D MMC), en dehors du marché en focus, qu’elles ont entre elles. En outre, je trouve dans mes analyses qu’une alliance R&D entre les deux firmes est plus probable quand les marchés en commun sont plus importants pour la firme qui entre le marché pour la première fois. Cet essai améliore notre compréhension de contacts concurrentiels multimarché dans les situations de haute incertitude (R & D). R&D MMC influence la formation d'alliances dans les contextes de R&D en offrant : 1. des opportunités d'apprentissage mutuelles et 2. de réduction des incertitudes propres au partenaire et augmentant les perspectives de gains collaboratifs futurs.

Finalement, dans le troisième essai de ma thèse, j’utilise un échantillon de 41 entreprises. L’intervalle d’étude de cet essai est de 13 ans (1997-2009). Les résultats de mes analyses préliminaires suggèrent que le changement dans le nombre de nouvelles entrées dans un marché, entre la période où une firme a quitté le marché est quand elle l’a intégrée à nouveau, a un effet positif sur sa performance R&D dans ce marché. Néanmoins, il n’y a aucun effet du changement au niveau des collaborations inter-organisationnel dans le marché sur la performance de la firme. Les résultats préliminaires fournissent des preuves de l'impact de la dynamique compétitive et collaborative au niveau du marché sur la performance au niveau des projets de R & D d’une firme dans sa deuxième tentative dans ce marché.

Pour conclure, à travers les trois chapitres de dissertation, je fais avancer la littérature sur l'entrée sur le marché en adoptant une perspective « processus ». Ce faisant, je m'appuie sur et contribue également aux multiples littératures en stratégie et théorie organisationnelle.

Indexing (document details)
Advisor: Vermeulen, Freek
Commitee: Gimeno, Javier, Hoang, Ha, Operti, Elisa, Theitart, Raymond Alain, Vermeulen, Freek
School: ESSEC Business School (France)
Department: Management
School Location: France
Source: DAI-A 80/08(E), Dissertation Abstracts International
Source Type: DISSERTATION
Subjects: Management
Keywords: Biopharmaceutical, Industry building, Market entry
Publication Number: 13850661
ISBN: 978-0-438-97738-9
Copyright © 2019 ProQuest LLC. All rights reserved. Terms and Conditions Privacy Policy Cookie Policy
ProQuest